Articles, Blog

Curing Impotence with Endangered Frog Juice


[LE JUS APHRODISIAQUE DE GRENOUILLE SCROTUM] [PUENTE NUEVO,
LIMA, PÉROU] [MARIANO CARRANZA, MOTHERBOARD]
Bonjour, je peux avoir un jus de grenouille ? Bien sûr, entrez. Ça, c’est du jus de grenouille, aussi appelé le “Jugo de Rana”. Notre ami, là, il boit son jus de grenouille
parce qu’il a 5 femmes. Il n’arrête pas une seconde ! Au Pérou, on consomme du jus de grenouille
depuis très longtemps. D’après ses adeptes,
il a de grandes vertus médicinales. C’est bon pour le stress ou quand tu es fatigué.
C’est bon pour les os aussi. Bien que la recette change d’un vendeur à un autre, les ingrédients de la plupart des recettes
de “jugo de rana” contiennent du miel, du pollen, de la caroube,
et du bouillon de haricots blancs, mais surtout de la maca et un type
particulier de grenouille péruvienne. Certains disent que le “jugo de rana”
est le viagra péruvien. C’est censé booster la libido
et lutter contre l’impuissance. Mais les gens qu’on a rencontrés ont dit
qu’ils en buvaient contre le stress et les problèmes pulmonaires. J’en bois pour soigner mes poumons. Ça a très bon goût, vraiment. Ça n’a pas le goût d’une
petite grenouille passée au mixeur. Mais cette petite grenouille
est aujourd’hui sur le point de disparaître, notamment à cause de la popularité du jus de grenouille. Niché dans les Andes, à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, se trouve le lac Titicaca, là où vit la grenouille aquatique telmatobius culeus. Les nombreux replis de sa peau
lui ont valu le surnom de “grenouille scrotum”. Ils permettent à cette grenouille d’absorber
l’oxygène de l’eau et de ne pas remonter à la surface. Mais la grenouille scrotum est aujourd’hui
sur le point de disparaître à l’état sauvage. Elle apparaît aujourd’hui dans la liste rouge
de l’UICN des espèces “gravement menacées” aux côtés de l’éléphant de Sumatra, du tigre de Chine méridionale
et de la baleine bleue, pour ne citer qu’eux. C’est pourquoi certaines personnes s’opposent
à la consommation du jus de grenouille. Ces grenouilles ont été saisies en 2012,
lors d’une arrestation. [ROBERTO ELIAS, VÉTÉRINAIRE]
Voici quelques-unes des survivantes. Elles se sont totalement adaptées
à la vie en captivité. Elles ont été traitées contre les maladies et les parasites
donc on peut s’en servir pour la recherche. Je m’appelle Roberto Elias, je suis vétérinaire spécialiste de
la faune sauvage, et je travaille sur les espèces en voie d’extinction. Cette grenouille, telmatobius culeus, a été classée comme “gravement menacée”
par l’État péruvien. Elle était classée parmi les
espèces vulnérables depuis 2004, mais cette année,
elle a atteint la catégorie “gravement menacée”. Cette grenouille est très chassée parce que,
dans la tradition populaire, on la consomme en jus ou en extraits et on lui attribue des propriétés médicinales. On dit qu’elle soigne tout :
l’asthme, l’impuissance, la tuberculose, mais je ne pense pas qu’il existe un seul produit
naturel ou artificiel qui ait tant de propriétés. Donc je pense que c’est un mensonge. Il est interdit de vendre toute espèce figurant
dans la catégorie des espèces menacées. Vendre du jus de grenouille est donc illégal. L’institution chargée des saisies à Lima
est l’Administration technique des forêts et de la faune sauvage. S’ils découvrent qu’il y a utilisation illégale
d’espèces en danger comme la grenouille du Titicaca, ils reçoivent l’aide des autorités
et sont chargés de confisquer les animaux. Ils peuvent trouver jusqu’à
4 000 grenouilles lors d’une saisie. Ces grenouilles ont été confisquées sur le marché de
La Parada, dans le quartier de Victoria. Ces spécimens viennent de la même saisie
mais sont arrivés en mauvais état. La plupart des 200 grenouilles qu’on avait reçues
sont mortes au cours de la première semaine. Certaines avaient des infections fongiques ou
bactériennes comme la septicémie. Elles ont commencé à mourir,
les unes après les autres, dès leur arrivée. On étudie actuellement la flore bactérienne
de la peau des grenouilles confisquées, et on a isolé 3 types de bactéries
qui peuvent causer des maladies à l’homme. L’une des bactéries isolées est celle du choléra.
On est sur le point de publier cette étude. Elle peut provoquer le choléra chez l’être humain. Donc je pense que la consommation
de cette boisson n’est pas sûre. Les adeptes du jus de grenouille
soutiennent qu’il fait partie de leur héritage culturel et que ses vertus médicinales
sont trop puissantes pour être ignorées. Nos ancêtres consommaient
déjà de la grenouille et de la maca. Avec le temps,
on l’a transformé en une espèce de punch. Regardez. C’est ça la maca. La maca est une racine endémique
des Andes péruviennes. Elle a connu un regain d’intérêt de la part
de l’Occident pour ses propriétés aphrodisiaques. Ça, c’est la racine de maca
qui est mixée avec la grenouille. C’est bon pour l’impuissance,
le cerveau, l’anémie, l’asthme, la bronchite, pour les poumons, et c’est une source d’énergie naturelle. Je crois qu’ils n’obtiennent que
des protéines et des minéraux de la grenouille, parce que ce qu’ils mangent, c’est les muscles et les os. Ça peut avoir des propriétés reproductrices
parce que c’est mixé à de la maca, dont on sait effectivement qu’elle a
des effets sur la production de sperme. Mais à mon avis, la grenouille en tant que telle
n’a pas de propriétés médicinales. Jusqu’ici, rien n’a été publié qui affirme
qu’elle avait des propriétés médicinales. Mais on sait en revanche que certains ingrédients utilisés
pour préparer de l’extrait de grenouille, comme le miel ou la maca,
ont des propriétés médicinales. Le miel est un antibiotique naturel. Donc on ne peut pas dire si c’est
la grenouille, la maca ou un autre ingrédient. [UNIVERSITÉ CAYETANO HEREDIA,
LIMA, PÉROU] À l’Université Cayetano Heredia,
le laboratoire d’endocrinologie et de reproduction se consacre actuellement à l’étude de la maca. [DR GUSTAVO F. GONZALES,
PROFESSEUR À L’UNIVERSITÉ, CAYETANO HEREDIA]
La maca pousse ici. Elle est cultivée depuis 2 000 ans et il a été prouvé qu’elle avait des
propriétés biologiques importantes pour la santé. En 2001, notre labo a publié un papier qui démontrait que la maca augmentait
le nombre de spermatozoïdes des hommes. Plus tard, en 2003, on a publié quelques papiers qui démontraient que la maca
améliorait le désir sexuel chez les hommes. Elle augmente le désir sexuel,
améliore l’humeur et est énergisante, donc elle a toutes les qualités
qui créent ou améliorent l’activité sexuelle. On consomme communément de la grenouille
avec de la maca pour leurs bienfaits sur la santé. Au moins, la maca aura de l’effet sur la libido. Est-ce que l’effet est amplifié avec la grenouille ?
Je ne peux pas vous dire. Je n’ai jamais rien lu ou entendu
nulle part au sujet de prétendues propriétés
aphrodisiaques de la grenouille, et moins encore au sujet
des preuves scientifiques. La grenouille et la maca ont
des propriétés médicinales. Certains disent que c’est seulement la maca
et que la grenouille n’a rien à voir. Mais si. Comme j’ai déjà dit, nos ancêtres consommaient des grenouilles. La grenouille et la maca…
Question suivante ? J’essaie de comprendre les gens.
S’ils ont des traditions, il faut les respecter. Mais j’ignore si ces traditions remontent
à des temps ancestraux ou non. J’en suis pas sûr parce qu’il n’y a pas de documents écrits
qui le confirment, mais je respecte leurs croyances. J’essaie juste de maintenir un certain équilibre
entre la nature et les êtres humains, pour qu’on puisse utiliser les ressources
sans les épuiser. Le plan de Roberto pour lutter contre le jus de grenouille
se résume à “éduquer et aider la population”. La grenouille du lac sait tout ce qui nous arrive, mais la grenouille est très triste parce qu’elle va disparaître. Depuis 2007,
je travaille avec le zoo de Denver sur la conservation d’espèces menacées. Actuellement, le projet le plus important
concerne la grenouille du Titicaca. Cette pêche va me tuer, c’est vraiment pas une vie, et si la grenouille disparaît,
ils en mangeront plus. On a fait quelques vidéos pour
la conservation de la grenouille. On a aussi composé une chanson
qui est sur YouTube. On concentre nos efforts sur la ville de Puno.
On a vu des changements positifs. Les gens sont de plus en plus conscients
de l’importance de conserver cette grenouille qui est emblématique du lac. On travaille beaucoup avec
des villageois du lac Titicaca. On encourage sa conservation
à travers la production d’artisanat et d’ateliers pour apprendre aux gens
à faire des produits à l’effigie de la grenouille. Ainsi, ils obtiennent des ressources
indirectement liées à elle et s’engagent dans la conservation de cette espèce. Ça fait 20 ans qu’on vend ça à nos clients. On utilise entre 50 et 70 grenouilles par jour. C’est bon pour la santé. C’est vraiment triste. Les gens ont toujours utilisé
les animaux sauvages comme une ressource, mais c’était fait de façon à ne pas les exterminer
pour les conserver à travers le temps. Si la tradition est ancestrale, on dirait
que les pratiques ont bien changé, et ça a mis l’espèce en danger. Ça pourrait créer un déséquilibre dans l’écosystème et donner lieu à une tragédie,
voire provoquer des catastrophes écologiques. Mais je pense qu’on peut encore
faire quelque chose pour les sauver. [UNE PRODUCTION MOTHERBOARD]

62
Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *